Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

Climat : les quatre engagements d’Axa

2019/11/28 18:35:18, posté par Jean-Gabriel Giraud

A l’occasion de la conférence « Axa Climate Impact Day », l’assureur a indiqué entamer une nouvelle phase de sa stratégie climat. Afin d’accélérer sa contribution vers une économie bas-carbone et plus durable d’ici 2050, Axa s’est fixé de nouveaux objectifs alignés sur l’Accord de Paris (COP21).

C’est une étape importante dans la stratégie climat d’Axa. Quatre ans après annoncé ses premiers désinvestissements dans le charbon, l’assureur passe la vitesse supérieure. « Nous sommes depuis plusieurs années un pionnier en matière de lutte contre le changement climatique. Nous avons jusqu’à présent adopté des mesures ciblées, notamment sur le charbon, l’énergie la plus émettrice de C02 », explique Céline Soubranne, directrice de la RSE du groupe français d’assurance. « Nous voulons désormais encore être plus efficaces et plus impactant, en adoptant une approche plus holistique. Il faut ainsi que nous attaquions la masse de nos actifs en réorientant notamment nos flux financiers vers la transition énergétique », ajoute-t-elle.

De fait, à l’occasion de la conférence « Axa Climate Impact Day » organisée ce 27 novembre par l’assureur en collaboration avec le programme « principes pour l’assurance responsable » des Nations Unies, Axa a pris quatre mesures afin de tendre vers une économie bas-carbone et plus durable d’ici 2050.

Les 4 mesures :

  • limiter le « potentiel de réchauffement » des investissements à 1,5° C

  • doubler l’objectif d’investissements verts, à 24 Md€

  • lancer le premier « transition bonds »

  • sortir totalement du charbon

En tant qu’assureur mondial, la politique de souscription du charbon d’Axa sera également renforcée. Le groupe cessera notamment toute activité – à l’exception de la protection des personnes – avec des clients développant de nouveaux projets énergétiques liés au charbon d’une capacité supérieure à 300 MW, et limitera davantage sa politique de souscription pour les entreprises liées au charbon. « Si un de nos clients a plus de 30% de son mix énergétique dans le charbon, nous ne l’assurerons plus », insiste la directrice de la RSE d’Axa.

Lire l'intégralité de l'article sur argusdelassurance.com

Lire le communiqué d'Axa "La nouvelle stratégie climatique d'AXA place la barre haut"