Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

Écologie et communication : Silence et attention, eux aussi, sont en dangereux état d'épuisement

2019/09/17 15:55:53, posté par Jean-Gabriel Giraud

[Chronique, extraits]

Quel type d'écologie envisager pour une biodiversité intellectuelle saine ? Il faudrait commencer, face à l'expérience préfabriquée, inviter tout un chacun à directement se confronter à la réalité matérielle, avec la charge de toutes ses contraintes, pour vivre en harmonie avec elle. Puis sonder scrupuleusement la politique économique de l'attention pour lui opposer une éthique.

(...) De plus en plus, tout contribue à perturber notre concentration et, comme à Las Vegas, à monétiser notre cerveau. Placards publicitaires, « nudge » ou coup de pouce , boîtes débordant d'e-mails, notifications incessantes, techniques de data prédictives… L'impact négatif d'un trop-plein d'interfaces technologiques nous prive peu à peu de repères dans le monde matériel.

« on assiste à une captation de plus en plus agressive de l'espace commun par des technologies qui nous éloignent du réel », a déploré l'universitaire américain Matthew B. Crawford, qui ne rejette pas les technologies en bloc, mais se plaint de leur surabondance.

Pour préserver ces précieuses denrées et nous reconcentrer, le plus efficace est encore de renouer le contact avec le réel et ses matériaux bruts, de s'initier à la précision du geste ou encore d'approfondir une compétence spécifique. Cela aide grandement à la préservation du calme mental et au développement d'une indépendance de la pensée. La transition écologique passe aussi par là.

business.lesechos.fr, Muriel Jasor