Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

L'accompagnement du dirigeant de PME dans son rôle sociétal

2018/08/23 10:03:37, posté par Jean-Gabriel Giraud

En PME, le dirigeant a un rôle central mais "reste" isolé. Au-delà de l'amélioration attendue des performances économiques, accompagner le dirigeant peut lui permettre d'opérer une distanciation le réaffirmant dans son rôle sociétal essentiel. Il n’y a pas « une » solitude, mais « des » solitudes du dirigeant.

Depuis plusieurs années, la PME « ordinaire » fait l'objet de nombreux travaux. Ceux-ci ont permis de mieux en cerner les spécificités, la caractérisant, notamment, par un « mix de proximité » : hiérarchique, fonctionnelle, informationnelle, temporelle, territoriale. Cette analyse, comme d'autres, met en évidence le rôle central du dirigeant, même si tous ne se ressemblent pas. Certains sont plutôt « PIC » (cherchant prioritairement la pérennité et l'indépendance, la croissance ne venant qu'en troisième position). D'autres, à l'opposé, plutôt « CAP » (centrés sur la croissance et l'autonomie, mais beaucoup moins sur la pérennité).

Réseaux d'entrepreneurs, conseils externes, foires et salons professionnels permettraient de rompre l'isolement du décideur, selon l'étude de BPIfrance (nov. 2016).

L'accompagnement, comme outil d'aide à la décision

Afin d'accompagner le dirigeant dans l'explicitation de sa stratégie (...), le recours à un consultant peut s'avérer nécessaire. Cependant, si le dirigeant attend parfois des « recettes » à contenu technique (...), l'accompagnement comporte une autre facette, moins visible mais plus ambitieuse : celle du partenaire de réflexion. Et pour que l'accompagnement puisse porter ses fruits, il convient en amont que le dirigeant accepte d'être accompagné, donc fasse preuve de proactivité stratégique.

Permettre la distanciation

La prestation d'accompagnement peut permettre d'enrichir le dirigeant dans sa dimension stratégique. Les effets portent certes sur la performance économique de l'entreprise - qui constituent ce qui est d'abord attendu par le dirigeant en termes de résultats. Mais ils impactent aussi sa dimension plus personnelle, notamment par la distanciation qu'il va opérer.

En effet, le processus d'accompagnement permet au dirigeant de prendre du recul par rapport à la gestion quotidienne de son entreprise à travers trois relations structurantes :

  • Son rapport à l'environnement (concurrence) et/ou
  • Son rapport à son entreprise (activité et collaborateurs) et/ou
  • Son rapport à soi-même (en tant qu'individu et manager).

Enfin, un tel accompagnement, initié par une démarche proactive du dirigeant, agit comme une redynamisation entrepreneuriale. Celle-ci lui permet de « se penser lui-même dans son rapport avec l'entreprise » et son environnement, réaffirmant le dirigeant de PME dans son rôle sociétal essentiel.

Ainsi, alors que la plupart des PME restent frileuses vis-à-vis des consultants, peut-être est-il temps de réhabiliter l'accompagnement du dirigeant de PME en tant qu'outil central dans la formalisation de la stratégie.

Source : latribune.fr

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation. Par Anne Albert-Cromarias, Enseignant-chercheur HDR, management stratégique, ESC Clermont et Christophe Combaudon, Chargé de cours en management des organisations, Université Clermont Auvergne