Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

... le premier visa officiel pour réfugiés climatiques ?

2018/02/06 19:30:02, posté par Jean-Gabriel Giraud

La Nouvelle-Zélande est en train de créer le premier statut officiel de réfugié climatique pour faire face à la crise migratoire en Océanie.

Face à la montée des eaux et aux conséquences de plus en plus graves du changement climatique, ce sont en effet des centaines de milliers de personnes qui pourraient être forcées à émigrer dans les prochaines décennies dans cette zone.

Dans ce contexte, la Nouvelle-Zélande se prépare à accueillir les réfugiés venant de toutes les îles de la région dans les prochaines années. La nouvelle coalition Verts-Travaillistes veut se positionner comme un leader dans la gestion des problématiques environnementales de la région. La dirigeante du pays [Jacinda Ardern] a ainsi déclaré « Nous sommes ancrés dans le Pacifique, il est de notre devoir, à la fois sur le plan personnel et sur le plan national, de faire notre part ».

La question des réfugiés au coeur des problématiques humanitaires dans les années à venir

La crise des réfugiés (économiques, politiques ou climatiques) sera en effet au cœur des grandes questions politiques, sociales et morales dans les prochaines années. Le Global Risk Report du World Economic Forum a en effet identifié la crise migratoire comme l’un des principaux facteurs de risque pour la stabilité mondiale cette année. Dans les années à venir ce phénomène devrait encore s’amplifier. Selon les estimations de l’ONU, 650 millions de personnes (soit près de 10% de la population) risquent de devoir émigrer, auxquelles il faut ajouter 250 millions de personnes forcées de quitter leur territoire à cause des conséquences induites par le réchauffement climatique.

Le statut de réfugié est bien reconnu par le droit international (notamment via la Convention de Genève de 1951), mais ces conventions ne reconnaissent pas le statut de « réfugié climatique » (cf. article 14).

Lire+ sur e-RSE.net