Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

BNP Paribas réduit les soutiens financiers aux énergies fossiles non conventionnelles

2017/10/12 22:23:08, posté par Jean-Gabriel Giraud

Extrait du communiqué de Les Amis de la Terre, faisant suite à celui de BNP Paribas publié à 10h le 11 octobre.

Paris, le 11 octobre 2017 - Les Amis de la Terre France saluent les nouvelles mesures annoncées aujourd’hui par BNP Paribas en faveur de la réduction des soutiens financiers aux énergies fossiles non conventionnelles - sables bitumineux, gaz de schiste et forage en Arctique. Bien que la vigilance s’impose tant les zones d’ombre sont nombreuses, ils appellent les autres banques françaises à mettre un terme à leurs financements aux énergies fossiles extrêmes et à renoncer aux projets de pipelines de sables bitumineux et de terminaux d’exportation de gaz naturel liquéfié prévus outre-Atlantique.

BNP Paribas fait preuve d’un vrai leadership avec ces nouvelles annonces et devance de très loin les autres banques françaises et internationales. Si l’urgence climatique imposera de prendre rapidement de nouvelles restrictions en termes de financements aux énergies fossiles, les Amis de la Terre France se tournent pour l’instant vers les autres banques françaises et les appellent à suivre la voie tracée par BNP Paribas.

Nota : des incertitudes demeurent sur le périmètre d’application des mesures annoncées et sur l’exclusion des entreprises qui financent des projets de transports d'énergies fossiles non conventionnelles. Crédit Agricole, Société générale et Natixis sont donc soumises au risque de réputation, prix Pinocchio par exemple.