Votre Partenaire Objectif RSO
Accueil
Cabinet
Activités
Actualités
La lettre
Sphère RSO
Nous contacter

Parties Prenantes... une indispensable et délicate collaboration à développer

2011/09/10 11:48:49, posté par Jean-Gabriel GIRAUD

EDITO

Parties Prenantes... une indispensable et délicate collaboration à développer.

Les Parties Prenantes seraient-elles la nouvelle arme de dissuasion massive contre des pratiques peu sociétales ?

C’est encore difficile à croire lorsque a été décidé l’abandon d’une des dispositions clés du Grenelle II sur le Reporting Sociétal, pour cause d’une faible portée juridique de la notion de parties prenantes et du risque d’actions disproportionnées.

Avec plusieurs millions de pages disponibles sur le Web, nous devrions facilement passer de la théorie à la pratique, mais alors comment expliquer une réelle désaffection du sujet dans la mise en oeuvre d’une démarche RSE ?

Les organisations craignent d’ouvrir la « boîte de Pandore » en amorçant un dialogue avec des groupes « mals identifiés », aux attentes et objectifs « imprécis ». D’où un nécessaire travail de cartographie, de compréhension des enjeux et d’implication de ses parties prenantes. Comité ad Hoc, participation aux référentiels RSE, révision de documents, évaluation des engagements, implication des collaborateurs, sont autant de pratiques que les organisations déploient pour témoigner de la prise en compte des Parties Prenantes dans leur démarche.

A l’instar de :

  • Nature et Découverte 6ème au rang de la popularité de enseignes en France qui associe ses collaborateurs dans une démarche Ecologique globale.
  • Coca Cola Hellenic qui publie le premier rapport de RSE révisé par les parties prenantes du secteur européen des boissons.
  • Synpase qui lance le Label Prestadd ® sur la base d’un questionnaire conçu avec les différentes parties prenantes et couvrant prés de 70 thématiques.

Le dialogue avec les Parties Prenantes contribue à la performance globale.

L’instauration d’un dialogue approprié et étendu à l’ensemble des processus clés de l’organisation permettra d’aller au-delà d’une politique d’Achats Responsables et de la recherche d’une Performance Sociale, ceux-ci se limitant trop souvent à la satisfaction des principales parties prenantes. Des opportunités existent : identifier les besoins de divers marchés, garantir l’acceptabilité d’un projet et anticiper les débats potentiels, échanger des connaissances et des expériences, mieux répartir la valeur... La Responsabilité Sociétale se conjugue au « présent » , le dialogue avec les parties prenantes en est un des « accords ».

Le sommaire de la Lettre :

  • Risques, Santé et Environnement: Teintures et textiles : gare aux colorants ! Nike Scores 1-0 Over Adidas with toxic pollution clean-up commitment; Riz chinois et métaux toxiques.
  • Pratiques de Responsabilité Sociétale: Concours "Contrefaçons – Marchands de mort"
  • En bref ... De la RSE comme Cadeaux ! Collectivités territoriales et rapport de développement durable; Fondations; Fondation de France : rapport sur l’impact de la pauvreté sur la vie sociale.
  • Repères RSE : le biomimétisme; le capital immatériel.

Bonne lecture.